","$smiley"); $smiley = str_replace(":-)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(tss)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(close)","","$smiley"); $smiley = str_replace(":p","","$smiley"); $smiley = str_replace(":-p","","$smiley"); $smiley = str_replace(":o","","$smiley"); $smiley = str_replace(":-o","","$smiley"); $smiley = str_replace("lol","","$smiley"); $smiley = str_replace("(pascontent)","","$smiley"); $smiley = str_replace(":#","","$smiley"); $smiley = str_replace(":-#","","$smiley"); $smiley = str_replace(":~.","","$smiley"); $smiley = str_replace("8)","","$smiley"); $smiley = str_replace("8-)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(fleche)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(coeur)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(!)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(?)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(nuke)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(ninja)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(euh)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(wako)","","$smiley"); $smiley = str_replace(":(","","$smiley"); $smiley = str_replace(":-(","","$smiley"); $smiley = str_replace("(namour)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(rolleyes)","","$smiley"); $smiley = str_replace(":D","","$smiley"); $smiley = str_replace(":-D","","$smiley"); $smiley = str_replace(";)","","$smiley"); $smiley = str_replace(";-)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(siffle)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(mad)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(hum)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(bizoo)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(gateau)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(photo)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(bierre)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(inginf)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(fleures)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(i)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(kdo)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(lune)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(chat)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(note)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(rose)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(rosefanee)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(rougir)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(honteux)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(larme)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(fiou)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(mouton)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(huh)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(chien)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(innocent)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(zzz)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(trefle)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(aveugle)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(bierre)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(zorro)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(shuriken)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(magie)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(pirate)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(lune)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(diable)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(noel)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(alien)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(angel)","","$smiley"); return $smiley; } ?> Le jour du Pardon « Science-fiction

Le jour du Pardon
Le jour du Pardon
Kaleel et Erevent, deux frères se retrouvent sur la terre ferme après que l'humanité ait passé des millénaires à vivre dans l'océan, suite à l'apocalypse. Cependant, une autre espèce peuple désormais la terre: les Alfes.




 Page 1 sur 1
Participations 1 √† 2 sur 2  <<  >> 


 Dalled 20 avril 2010 à 15:21 Envoie un message √† Dalled Voir le profil de Dalled
Erevent observait pensivement l'océan. Les yeux de mon aîné trahissaient l'état soucieux de son esprit. Je baissai la tête.
-Et maintenant? murmura-t-il doucement -mais je savais que ce n'était que le calme avant la tempête...
-Maintenant... on peut trouver à manger. Et puis dormir un peu...
-Ouais, ricana-t-il.
J'attendais. L'explosion ne vint pas.
-Tu remarques comme c'est étrange, l'eau vue de dessus? Et cette force invisible qui secoue nos cheveux?
-C'est un peu comme les courants marins, dis-je. Reön appelle ça le vent. Ca vient de nulle part, c'est le souffle des Anciens Dieux.
Mon frère me regarda de travers.
-Arrête de dire des conneries, Kaleel.
Je n'insistai pas. Erevent se rendra bien compte un jour que c'est la force des Dieux qui nous a arrachés aux abysses. À notre communauté sous-marine qui vit depuis que l'espèce humaine ne peut plus vivre sur la terre. Depuis que les Dieux ont décidé que c'en était assez.
Je repensai à notre famille. Mère devait se faire un sang d'encre. Je me l'imaginai en train de bercer Morlane, notre petite soeur aux yeux bleus. C'était la première enfant à avoir des yeux de cette couleur là depuis des lustres, d'après Reön. Il m'a dit que cela signifie que les temps du Pardon sont proches, que le Ciel s'offrira de nouveau à nos yeux. Erevent et moi avions les yeux rouges et les cheveux blancs. Tous ceux de la communauté avaient les cheveux blancs (de toute façon, je n'aurais pas pu imaginer ça autrement), mais la plupart avaient les yeux noirs.

-Bon, on s'en va?
Erevent commençait à ramper vers le... -comment disait Reön?- l'arbre aux grandes branches qui nous fournissaient un abri. J'essayai de me camper solidement sur mes deux jambes, mais c'était comme si un poids s'abattait sur mon corps tout entier. Impossible de se tenir à la verticale. Tout était tellement plus facile dans l'eau... Je fus réduit à utiliser la même technique que mon frère.
-Je n'ai pas faim, dit Erevent un fois que nous fûmes à l'abri, mais j'ai une de ces soifs...
Et, comme si on l'avait entendu, l'eau se mit à couler du ciel, en même temps qu'un bruit de déchirure et un éclat aveuglant de lumière. Erevent éclata de rire.

Moi et mon frère, les garçons aux yeux rouges et à la peau sombre, nous étions sur terre. Nous foulions le sol des Dieux.
Et, cependant, nous nous sentions affreusement seuls.

 Dalled 20 avril 2010 à 17:40 Envoie un message √† Dalled Voir le profil de Dalled
Le sommeil vint, les rêves avec.
Reön se tient devant moi. Sa barbe blanche ne flotte pas tout autour de son visage, donc je suppose que nous sommes à l'air libre. D'ailleurs, ses branchies ont disparu, tout comme les fragiles membranes bleutées qui sont entre nos doigts. Comme Erevent et moi. Je suis content de le voir. Une petite larme glisse au coin de son úil ridé et aveugle. Tout son être est éclairé par la lumière des Anciens Dieux. "Nous seuls avons le droit de vivre sur la terre..." Sa voix caverneuse sonne comme une corne de brume, mais il n'a pas ouvert la bouche. "Nous seuls. Prépare la terre pour notre arrivée. Les Alfes n'ont pas lieu d'être." Je voudrais lui demander pourquoi, comment vont Mère et Morlane, si la communauté n'est pas trop inquiète... Rien ne sort de mes lèvres entrouvertes. Il donne ses ordres, et j'obéis. C'est aussi simple que cela. Tel une vague qui se retire en écumant bruyamment, Reön s'en va, et j'ai l'impression que ses yeux psalmodient une étrange mélopée. "Kaleel...Kaleel...Ka...leel...Ka..."

-Kaleel!!
Mes yeux s'ouvrirent brusquement. Mon frère m'observait, mi-goguenard mi-inquiet.
-Pas possible d'être aussi peu dégourdi, marmonna-t-il.
Je me redressai sur les coudes. Une odeur alléchante nargua mon estomac. Des algues!
-Il y en avait un bon paquet sur la plage. J'ai dû les disputer aux oiseaux.
-Tu... tu t'es traîné de la plage jusqu'ici avec tout ça? m'exclamai-je. Je regrette de ne pas avoir vu ça!
-C'est ça, ris, innocent! dit-il, coupant court à mon hilarité. Ris et admire!
S'appuyant sur le tronc d'arbre, il se leva avec précaution sur ses jambes tremblantes.
-Tu vas tomber, Erevent.
Souriant, il fit quelques pas très peu gracieux, avant de s'affaler à mes côtés, haletant et ravi. Gonflé d'orgueil. Je n'aurais jamais cru qu'il s'habituerait aussi vite à l'air libre, qu'il ait si peu de remords à quitter la communauté. Surtout parce que Reön ne lui avait pas demandé son avis.
Je goûtai les algues. Elles étaient un peu sèches, mais quelques alvéoles contenaient encore de l'eau, salée. C'était exquis. Affamés, nous mangeâmes le tout.

Soudain, j'aperçus des silhouettes graciles et furtives qui allaient vers nous. Une espèce d'aura verte suivait chacun de leurs mouvements. La voix-corne de brume retentit dans mes oreilles: "Les Alfes!..."





Attention: Tu n'es pas identifié, seuls les auteurs peuvent participer.
Je veux m'inscrire maintenant.
Je suis déjà membre, je peux m'identifier en haut de la page.



Histoire Classique   Favoris   Geolocalisation   Podcast   FluxRss   Twitter
Bon à savoir:

Le jour du Pardon est classée dans le genre Science-fiction.

Commencée par Dalled,
le 20 avril 2010. L'histoire est composée de 2 participations.

3 commentaires
589 lectures

  • 1 Auteur:
Dalled
Dalled 2

Note: 0.0/5 (0 votants)