","$smiley"); $smiley = str_replace(":-)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(tss)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(close)","","$smiley"); $smiley = str_replace(":p","","$smiley"); $smiley = str_replace(":-p","","$smiley"); $smiley = str_replace(":o","","$smiley"); $smiley = str_replace(":-o","","$smiley"); $smiley = str_replace("lol","","$smiley"); $smiley = str_replace("(pascontent)","","$smiley"); $smiley = str_replace(":#","","$smiley"); $smiley = str_replace(":-#","","$smiley"); $smiley = str_replace(":~.","","$smiley"); $smiley = str_replace("8)","","$smiley"); $smiley = str_replace("8-)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(fleche)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(coeur)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(!)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(?)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(nuke)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(ninja)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(euh)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(wako)","","$smiley"); $smiley = str_replace(":(","","$smiley"); $smiley = str_replace(":-(","","$smiley"); $smiley = str_replace("(namour)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(rolleyes)","","$smiley"); $smiley = str_replace(":D","","$smiley"); $smiley = str_replace(":-D","","$smiley"); $smiley = str_replace(";)","","$smiley"); $smiley = str_replace(";-)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(siffle)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(mad)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(hum)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(bizoo)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(gateau)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(photo)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(bierre)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(inginf)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(fleures)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(i)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(kdo)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(lune)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(chat)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(note)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(rose)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(rosefanee)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(rougir)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(honteux)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(larme)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(fiou)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(mouton)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(huh)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(chien)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(innocent)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(zzz)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(trefle)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(aveugle)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(bierre)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(zorro)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(shuriken)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(magie)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(pirate)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(lune)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(diable)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(noel)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(alien)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(angel)","","$smiley"); return $smiley; } ?> La Fuite de Milou « Science-fiction

La Fuite de Milou
La Fuite de Milou
C'est Martin qui recherche son chien Milou




 Page 1 sur 14
Participations 1 √† 20 sur 277  <<  >> 


 Martin 22 avril 2008 Envoie un message √† Martin Voir le profil de Martin
C'était en hiver à la Saint Valentin.

Il avait fait tempête de neige.

Ma mère, mon frère et moi nous sommes allés pelleter la neige et nous avions attaché Milou au garage pour que celui-ci ne se sauve pas.

Et après avoir détaché Milou du garage celui-ci s'est sauvé de chez moi.

Et je suis allé à sa recherche.

Et j'ai commencé mon enquête au centre d'achat.

Mais aucun des employés des magasins que j'ai interrogés ne l'a vu.

Après je suis allé dans un parc mais pas de trace de mon chien Milou.

Et après je suis allé retrouver Maggie au collège et celle-ci m'a acheté un manteau d'hiver comme celui qu'elle portait.

Et après avoir mis mon manteau d'hiver nous sommes allés à la piscine mais pas de trace de Milou, le fugueur.

 Enrico 23 avril 2008 Envoie un message √† Enrico Voir le profil de Enrico
Mais où était il passé ce chien ???
Il avait déjà fait des siennes, quelques semaines auparavant et nous l'avions retrouvé dans le parc.
Je décidai donc de repartir avec Maggie au parc afin d'approfondir nos recherches.

La neige commença à tomber de nouveau et le froid nous saisit.
Enfin, nous arrivions à l'entrée du parc, mais la grande porte était fermée.
Qu'allions nous faire ? Je décidai d'escalader la grande porte, mais Maggie ne voulut pas me suivre. Elle rentra chez elle en me disant à demain, et moi de mon côté, j'allai à la recherche de Milou.
Il fallait que je me dépêche car la nuit commençait à tomber et mes parents allaient s'inquiéter.
Quand tout d'un coup, j'entendis derrière moi un bruit inquiétant. Cela venait des buissons.

 Martin 24 avril 2008 Envoie un message √† Martin Voir le profil de Martin
Et dans le parc je disais ceci.

Je me demande qui se trouve dans les buissons.

Est-ce que c'était ce fugueux de Milou que je recherche,

ou un écureuil,
un petit poney qui cherchait sa mère.
ou un kangourou,
un renard,
une biche,
un tigre,
un lion,
un hippopotame,
ou encore un lapin,
un ours,
ou des canetons,
ou bien des grenouilles qui se trouvent dans ce parc échappé d'un zoo qu'il y a dans ces buissons.

 Martin 26 avril 2008 Envoie un message √† Martin Voir le profil de Martin
Mais ce n'était pas ces animaux-là que j'ai nommés.

Non c'était une jeune fille qui s'était caché dans les
buissons et qui n'avait pas mangé depuis des jours
et elle avait faim et soif et froid.

Et la jeune demoiselle demanda ceci à Martin qui
rechercha son chien Milou.

- S'il vous plait monsieur aidez-moi.

- Vous aider mais comment mademoiselle.

- Avez-vous de la nourriture et quelque chose à boire.
J'ai faim et soif moi et je gèle ici dans ces buissons.

- Je n'ai pas de nourriture ni quelque chose à boire
à te donner mais je pourrais t'amener au laboratoire
du collège où tu pourrais te réchauffer boire et manger.

- Que penses-tu de mon idée mademoiselle ?

 Martin 28 avril 2008 Envoie un message √† Martin Voir le profil de Martin
- Ce que j'en pense de votre idée d'aller manger et
me réchauffer au laboratoire du collège.

- Ca me parait une excellente idée mais il y a les étudiants
qui vont me reconnaître monsieur.

- Mais dites-moi comment allons-nous faire pour sortir de
ce parc, la barrière est fermée et aussi,
qu'est-ce que vous êtes venue faire dans ce parc,
vous promener faire des boules de neige,
construire un igloo.

 Dielorelei 28 avril 2008 Envoie un message √† Dielorelei Voir le profil de Dielorelei
-Sortir du parc est facile, Monsieur, il suffit de sauter par dessus la petite clôture!
-Oui, hum, bien entendu, c'est ce que je pensais aussi, mais vous ne m'avez pas répondu: que diable faites-vous ici, à cette heure, et dans ce parc?
-Je ne me souviens plus, Monsieur, il y a comme un grand trou noir dans ma tête!
-Mais comment vous appelez-vous, enfin, vous avez bien un nom! tout le monde a un nom!
-Ah! je ne sais pas, je ne sais plus! tout s'embrouille dans ma pauvre cervelle! Mais je vous rappelle que j'ai faim, Monsieur, et que vous m'avez proposé d'aller manger! alors, qu'attendez-vous pour m'emmener dans un endroit où il y a de la chaleur et de la nourriture?
-Il faut d'abord que je retrouve mon chien, j'ai perdu Milou!
-Milou, c'est votre chien, Monsieur?
-Bien entendu, ce n'est pas mon concierge! Vous n'auriez pas vu un chien par hasard, un gentil petit fox terrier?
-Fox terrier, Monsieur? qu'est-ce donc?
-C'est une race de chien. Un animal avec quatre pattes, une truffe et une queue. Il est tout blanc. Et il a le poil raide. Vous n'auriez pas rencontré ce genre de créature?
-Ah non, Monsieur, je ne me souviens pas avoir jamais vu cela. Dans ce parc tout au moins.
Mais si nous ne le retouvons pas, cela veut dire que je vais encore devoir passer une nuit ici, le ventre creux?
-Mais non, je chercherai Milou tout à l'heure, pour l'instant, je vous emmène manger et vous réchauffer. Et vous me raconterez votre histoire en cours de route. Et comment vous êtes arrivée là. Parce que vous ne venez pas d'une autre galaxie, je suppose!
-La seule chose dont je me souviens, Monsieur, c'est d'une grande lumière blanche qui m'a enveloppée toute entière, et puis plus rien...
-Plus rien?
-Non, rien de rien, j'ai comme perdu un petit morceau de ma vie.
--Mais cette lumière, d'où venait-elle?
-Je ne sais pas, il y a eu comme un bruit de glissement dans le ciel, tout doux, tout soyeux, et puis cette lumière...
-Ah! non! ne me dites pas que vous avez fait une rencontre du troisième type!
Mon chien! oh mon Dieu, si cela se trouve, il est à bord d'une soucoupe volante, maintenant!

 Martin 29 avril 2008 Envoie un message √† Martin Voir le profil de Martin
Dites monsieur qu'allez-vous faire si votre chien Milou que vous recherchez se trouve à bord d'une soucoupe volante.

Je ne sais pas ce que je vais faire si mon chien Milou se trouve à bord de cette soucoupe volante.

Vous devriez téléphoner au cap Canaveral en Floride et peut-être auront-ils une idée pour vous aidez à ramener votre chien ici sur terre.

Oui vous avez peut-être raison jeune fille.

Je vais téléphoner à Maggie et lui demander de m'accompagner là-bas en Floride pour embarquer dans une fusée lunaire pour aller à la recherche de cette soucoupe volante qui ont kidnappé mon chien Milou et l'amener sur la planète mars,
ou Neptune,
Saturne,
ou sur une planète temporelle.

Vous pensez que cette soucoupe volante vient d'une planète temporelle.

Oui peut-être jeune fille.

Excusez-moi je téléphone à Maggie.

Et chez Maggie le téléphone sonna.

Allo ici Maggie.

C'est toi Martin que veux-tu.

As-tu retrouvé ton chien Milou.
Es-tu chez toi en train de regarder le hockey où le basket-ball à la télé.

Non je suis dans le parc où j'ai rencontré une jeune demoiselle qui m'a dit qu'elle avait vu une soucoupe volante kidnapper mon chien Milou.

Milou a été kidnappé par des extra-terrestres, c'est bien ça que tu viens de dire Martin.

Oui Maggie c'est ça que je viens de te dire.

Et que vas-tu faire pour le ramener sur terre ton chien Milou que des extra-terrestres, ont peut-être kidnappé et emmené sur leur planète.

Et comment tu as fait pour entrer dans ce parc,
la clôture est barrée.

Et qui est cette jeune fille et comment s'appelle-t-elle et que faisait-elle dans ce parc.

Est-elle une fugueuse,
une évadée de la prison des femmes,
ou d'un asile de dingue,
ou bien d'un pensionnat pour jeune fugueuse.

 Caco 29 avril 2008 Envoie un message √† Caco Voir le profil de Caco
Tout ça devenait compliqué et Martin avait le cerveau en ébullition. Dans des cas pareils, il n'y avait qu'une solution: faire des listes.
- Mais que faites vous Monsieur, j'ai faim et vous m'avez promis de m'emmener manger et me réchauffer.
- Oui, oui demoiselle, nous y allons mais en chemin, il faut que j'écrive.

* Milou est parti en soucoupe volante
* Décider Maggie à venir en Floride
* Embarquer dans une soucoupe lunaire
* Retrouver Milou dans l'immensité du ciel
* Me venger des extra-terrestres ....

 Dielorelei 29 avril 2008 Envoie un message √† Dielorelei Voir le profil de Dielorelei
Je poussais intérieurement un soupir de soulagement: tout devenait tellement plus facile, avec une liste! Il suffisait de prendre les points dans l'ordre et d'éliminer les difficultés les unes après les autres.
Tout d'abord, il s'agissait de savoir si Milou avait bien été embarqué à bord d'une soucoupe volante. Car après tout, je n'avais que les dires de cette jeune fille, qui, soit dit en passant, n'avait pas l'air prête à tomber dans le pommes, bien qu'elle m'eut assuré n'avoir pas mangé depuis...
-Depuis combien de temps n'avez vous pas mangé, m'avez-vous dit?
-Je ne sais pas, J'ai perdu la mémoire, vous dis-je!
Etrange. Très étrange.
Je l'observais tandis qu'elle entortillait une mèche de ses cheveux roux autour de son index. Elle me parut avoir dans les seize ans.
La première chose à faire, tout compte fait, n'était-il pas d'aller au poste de police afin de savoir si quelqu'un avait signalé sa disparition?
Bien sûr, j'aurais pu la ramener à la maison, mais j'imaginais la réaction de mes parents:
-Mais enfin Martin, dirait ma mère, nous ne pouvons pas garder cette jeune fille chez nous! Il y a certainement quelqu'un qui la recherche!
-Et comme elle est mineure, ajouterait mon père, Nous serions accusés de sequestration, ou de je ne sais trop quoi! Non, il faut aller à la police!
Je sentis que c'était la seule solution.
-Venez, dis-je à la jeune fille, nous allons d'abord nous renseigner à votre sujet.
Nous sortimes du parc-je dus l'aider à escalader la barrière- et nous nous dirigeames vers le poste de police le plus proche.
-Mais c'est un hôtel, observa la jeune fille.
-Non, pas tout-à-fait, c'est écrit "hôtel" mais derrière il y a "police". Hôtel de police.
-Ah.
Nous pénétrames dans le hall et nous suivimes la flêche qui indiquait "Accueil".
-Bonjour, dis-je au préposé qui farfouillait on ne sait trop quoi derrière son comptoir.
-Une minute, je suis occupé, bougonna l'agent sans lever la tête.
Nous attendimes, la jeune fille, le nez en l'air, regardait au plafond (espèrait-elle revoir la soucoupe crevant subitement le plafond d'un commissariat de quartier?)
Et comme l'attente se prolongeait, j'émis un "hum" discret.
-Bon, c'est pourquoi? s'enquit l'agent en levant la tête et en repoussant le petit tas de trombonnes qu'il était apparemment en train de démêler.
-Eh bien voilà: j'ai trouvé cette jeune fille dans le parc pas très loin d'ici, et je voudrais savoir si quelqu'un n'aurait pas signalé sa disparition.
-Vous avez "trouvé" une jeune fille dans un parc?
-Euh oui, c'est ça.
-Et comment cette jeune fille a-t-elle été "trouvée"?
-Dans un buisson.
-Dans un buisson?
Allait-il toujours répéter mes fins de phrases, ce fonctionnaire aux trombonnes?
-Dans un buisson. Oui.
L'agent poussa un soupir et prit un formulaire.
-Bon. Alors : Nom, prénom, date de naissance et adresse de la demoiselle.
-Justement, elle n'en sait rien.
-Elle n'en sait rien? Comment ça? Vous vous moquez de moi?
-Absolument pas, monsieur l'agent, cette jeune fille a pratiquement perdu la mémoire, et ne se souvient de rien. Et elle est transie de froid, et elle dit qu'elle a faim, en plus.
-Oh, cette histoire me paraît louche. Reprenons depuis le début: Où? Quand? Comment?
-Dans la parc, trois rues plus loin, je cherchais mon chien "Milou" qui a fugué, quand j'ai entendu du bruit dans un fourré et que j'ai vu cette jeune fille qui m'a demandé de l'aider. Elle avait apparemment perdu la mémoire suite à une rencontre du troisième type.
-Un troisième type, hein? C'était qui, ce troisième type, vous l'avez vu?
-Non, non, par rencontre du troisième type, je veux dire contact avec des extra- terrestres!
L'agent me regarda d'un drôle d'air.
-Eh bien, on va tirer tout ça au clair, Vous allez me suivre tous les deux, et on va débrouiller la situation, pensez donc, des extra-terrestres, c'est tous les jours que les gens font ce genre de rencontre!
Je n'étais pas très sûr-vu son air narquois-qu'il me prenait au sérieux, et je commençais à me demander si j'avais bien fait de venir!
Lui emboîtant le pas, nous le suivimes jusqu'à un bureau qui me parut aussi triste que le reste du bâtiment, et après avoir frappé discrètement, il annonça à un interlocuteur invisible qu'il amenait un couple ayant rencontré des martiens.
j'entendis un rire étouffé et une voix qui répondait:
-Faites entrer ces spécimens, Louis, et pendant que vous y êtes, allez donc demander au brigadier Delacour s'il a terminé son rapport!
L'agent s'effaça pour nous laisser entrer, et nous pénétrames dans le bureau.

 Martin 30 avril 2008 Envoie un message √† Martin Voir le profil de Martin
Bonsoir commissaire.

Que puis-je faire pour vous aider monsieur et
cette jeune demoiselle.

Je voudrais savoir si quelqu'un,
ou sa famille,
ou un pensionnat de jeune fugueuse,
ou un asile de dingue qui recherche cette
demoiselle monsieur le commissaire.

Je ne suis pas une dingue,
ni une fugueuse,
et encore moins une droguée parce que je
ne prends pas de cocaïne,
et que je n'habite pas dans un pensionnat pour
jeune fille, messieurs.

Qu'en pensez-vous de ce qu'elle vient de dire cette
jeune demoiselle, commissaire.

 Dielorelei 30 avril 2008 Envoie un message √† Dielorelei Voir le profil de Dielorelei
-Pour l'instant je ne pense rien sauf qu'il me paraît bizarre que cette jeune fille puisse affirmer ne pas être inscrite dans un pensionnat!
Mais vous allez d'abord décliner votre identité complète, monsieur, et me faire le récit depuis le début de votre aventure.
Je m'exécutai tout en pensant à l'heure qui tournait, et comment j'avais pu, alors que je cherchais un chien, aboutir dans un commissariat.
-Je m'appelle Martin Tamarre, j'habite chez mes parents 15 rue Barbe, et j'ai 19 ans.
Et de recommencer mon histoire que j'écourtai au maximum.
-Bien, passons à vous, mademoiselle, savez-vous quel jour nous sommes?
-Un jour de semaine, je suppose, puisque vous travaillez!
-On travaille aussi le week-end, vous savez, donc, vous ignorez que nous sommes le vendredi 14 février-et non le 1er avril, ce qui eut été plus logique- mais passons!
Tout en parlant, le commissaire pianotait sur son ordi. Il examina les pages qui défilaient devant lui, et le silence dura un bon bout de temps.
Il jetait de temps en temps un coup d'oeil à l'inconnue, et quand il parla, ce fut pour annoncer:
-Non, aucun signalement de personne disparue ne vous correspond, mais vu l'âge que vous paraissez avoir, je ne peux pas vous laisser partir.
Nous allons vous faire examiner par un médecin et ensuite nous aviserons.
-Je ne suis pas malade! protesta l'inconnue, j'ai faim et je veux rentrer chez moi!
-Chez vous? où ça, chez vous? l'interrompit le commissaire, comment savez vous si vous avez un domicile?
-Mais tout le monde en a un, de domicile!
-Non, hélas, pas tout le monde. Je vais vous faire monter quelque chose à manger et nous aviserons pour la suite. Selon ce que va dire le médecin, il faudra peut-être vous hospitaliser.
-Mais je ne veux pas retourner là-bas!
-Là-bas? Où donc ne voulez vous pas retourner? dit vivement le commissaire.
-A...A...je ne sais plus bredouila-t-elle.
-Si, vous le savez, et vous allez me le dire! Car je ne crois pas à votre soi-disant lumière! et je vous conseille fortement de ne pas continuer à vous moquer de moi! Alors? Où ne voulez-vous plus retourner? Répondez, ou c'est ici, en cellule, que vous passerez la nuit! J'attends!
-A l'hôpital, finit-elle par murmurer, je ne veux pas retourner à l'hôpital.
-Eh bien, on y arrive! on reprend tout depuis le début. Rassurez-vous, j'ai tout mon temps!

 Martin 1er mai 2008 Envoie un message √† Martin Voir le profil de Martin
Que faisiez-vous dans le parc monsieur et mademoiselle à cette heure du soir,

et quel est votre nom demanda le commissaire de police.

-Je m'appelle Martin Tamarre,
j'habite chez mes parents 15 rue Barbe,
et j'ai 19 ans.

Et qu'est-ce que je faisait dans le parc à cette heure du soir.
Je recherchais mon chien qui s'est sauvé de chez moi et je
suis allé au parc pour savoir si il était là,

mais comme il n'était pas là mon chien qui s'appelle Milou,
j'ai trouvé cette jeune fille cachée dans les buissons.

Et je lui ai demandé si elle avait vu un Fox terrier dans ce parc
et elle m'a dit qu'elle avait vu une soucoupe volante dans le
parc enlever mon chien Milou.

Et qu'elle ne se rappelait plus de son nom et qu'elle avait faim et soif,
et froid,

mais comme je ne pouvais pas la ramener chez moi,

j'ai eu l'idée de l'amener au laboratoire du collège où il y a une cuisinette et une chambre à coucher mais à place d'aller au collège,

nous sommes venus ici au commissariat de police pour savoir si quelqu'un,
un parent,
ou un ami,
une école,
ou une pensions de jeune fugueuse la recherchait cette demoiselle, commissaire.

 Martin 03 mai 2008 Envoie un message √† Martin Voir le profil de Martin
Très bien je vous remercie de m'avoir dit ce
que vous faisiez dans le parc monsieur.

Et vous mademoiselle,
que faisiez-vous dans le parc caché dans un buisson.

Vous attendiez quelqu'un,
votre chum,
une copine,
votre famille,
ou un de vos tuteurs.

Ou bien êtes-vous en fugue.

Et quel est votre nom aussi jeune demoiselle.
Répondez-moi je vous prie disait le commissaire
de police.

 Dielorelei 04 mai 2008 Envoie un message √† Dielorelei Voir le profil de Dielorelei
-Je n'étais pas cachée dans le buisson, dit l'inconnue, ce sont les gens de la soucoupe volante qui m'y ont abandonnée!
-Et voilà que ça recommence, fit le commissaire en levant les yeux au ciel, a-t-on jamais vu une soucoupe débarquer en pleine ville, et en plein jour, qui plus est!
-Mais pas du tout! Ecoutez, je vais tout vous dire et je demande de me laisser raconter mon histoire jusqu'au bout sans m'interrompre.
-Mais faites, je vous en prie, fit le commissaire, ironique, cela fait si longtemps que je n'ai pas entendu une histoire drôle! Allez-y, nous vous écoutons!
La jeune fille hésita un moment, comme si elle savait que convaincre son interlocuteur était peine perdue, puis elle se lança:
-Je revenais de chez une amie avec mon vélo, il devait être 21 heures hier soir. Je décidais de passer par le parc pour raccourcir mon trajet, quand j'ai entendu comme un ronronnement au dessus de ma tête. Levant les yeux, j'ai vu une intense lumière bleutée qui descendait sur moi, et je me suis sentie comme aspirée dans les airs. Je ne sais pas trop ce qui s'est passé par la suite, car je suppose que j'ai perdu conscience de ce qui se passait, et quand je me suis pour ainsi dire réveillée, j'étais allongée sur une sorte de table d'opération, dans une pièce où il y avait des tas de machines bizarres. J'ai essayé de parler mais je n'ai pas pu articuler un seul mot. Quelqu'un, mais je ne saurais dire si c'est un homme ou une femme, s'est approché de moi, et j'ai entendu sa voix dans ma tête. Il ou elle ne parlait pas, mais j'entendais que l'on me disait de ne pas avoir peur, et que bientôt, je retournerai dans le monde des humains. A l'endroit où j'avais vu la lumière. J'ai pensé: "Ne me faites pas de mal" et dans ma tête j'ai entendu ces mots: "Nous sommes pacifiques, nous voulons juste nous renseigner sur les terriens, leur vie, leurs habitudes, leur fonctionnement"
"Mais d'où venez vous", ai-je demandé mentalement, puisque, apparemment, c'était leur moyen de communication.
-D'une autre galaxie, très éloignée de la vôtre, tellement éloignée qu'il vous faudrait à vous, habitants de la terre, plusieurs centaines d'années avant de nous atteindre. Notre monde s'appelle Yarwooz384.
"êtes vous un homme ou une femme?"
"pour l'instant, je ne suis ni l'un ni l'autre. Quand le moment sera venu, je devrai, en fonction de plusieurs facteurs, choisir mon sexe, mais c'est un peu trop compliqué pour vous".

 Martin 04 mai 2008 Envoie un message √† Martin Voir le profil de Martin
Je ne me rappelle pas de mon nom, ni de ma famille,
où de mon chum si j'en ai un.

Ainsi que de mes amies,
ni de l'école où j'allais étudier.

Et je ne suis pas en fugue,
ni une voleuse ou une droguée non plus commissaire.

Très bien mais dites moi avez-vous une carte d'identité
dans une de vos poches de votre manteau d'hiver que
vous portez, mademoiselle.

Oui j'en ai une carte d'identité.

Et où se trouve-t-elle cette carte d'identité dans votre sacoche
que vous avez avec vous ou dans votre casier à l'école jeune
demoiselle.

Non dans mon autre manteau.

Et c'est quel genre de manteau que se trouve votre carte d'identité,
canadienne,
manteau de cuir,
parka d'hiver,
veston, mademoiselle.

Dans ma parka d'hiver, c'est là qu'elle se trouve ma carte d'identité commissaire.

Sa mémoire est en train de lui revenir.

Continuez à lui poser des questions à cette demoiselle et comme ça elle va se rappeler les noms de sa famille,
où elle habite,
de son nom à elle,
ainsi que de son chum si elle en a un,
de ses copines,
de son école où elle étudie.

Et comme ca vous pourrez téléphoner à ses parents pour
qu'ils viennent la chercher ici au poste de police, commissaire.

 Martin 04 mai 2008 Envoie un message √† Martin Voir le profil de Martin
Comme ca vous vous rappelez de ce que ces extra-terrestres vous disaient, qu'ils vous ont kidnappée dans un parc parce que vous reveniez de chez une amie avec mon vélo, que vous avez pris un raccourci par le parc pour retourner chez vous, c'est bien ca mademoiselle.

Oui c'est ca commissaire.

Et ne vous rappelez pas de votre nom,
ni de votre famille,
de votre chum si vous en avez un,
de vos copines d'écoles où vous avez étudié,
mademoiselle.

Oui c'est ça commissaire.

Et est-ce que vous vous rappelez si ces extra-terrestre
ont embarquer le fox-terrier de ce monsieur dans leur
soucoupe volante jeune fille.

Je ne me rappelle pas commissaire.

Commissaire je voudrais lui poser des questions à cette
jeune demoiselle qui se rappelle d'avoir été kidnappée par
des extra-terrestres.

Très bien vous pouvez lui poser des questions à cette
jeune demoiselle monsieur.

Dites-moi jeune demoiselle est-ce que la soucoupe volante
et les extra-terrestre ressemblaient à des humains ou à des
personnages d'une bande dessinée.

Je ne me rappelle pas monsieur.

Dites monsieur vous pensez que ces extra-terrestres qui
ont kidnappé cette jeune demoiselle sont des personnages
de bande dessinée et qu'ils aurait kidnappé Milou,
le chien de Tintin et pas votre chien à vous monsieur Martin.

Oui peut-être commissaire parce ce que si ces extra-terrestres ont kidnappé Milou le chien de Tintin d'après la bande dessinée d'Hergé.

Et non mon chien à moi se trouve quelque part sur terre et non dans ce vaisseau de l'espace dans lequel cette jeune demoiselle se rappelle tout ce que ces extra-terrestres lui ont dit commissaire.

Et si ils ont kidnappé Milou le chien de ce Tintin,
celui-ci doit le rechercher ici dans notre ville.

Et cette jeune demoiselle doit se rappeler si c'est mon
chien Milou à moi et pas celui de ce Tintin qu'ils ont
embarqué dans leur soucoupe volante, commissaire.

Mais dites-moi qui êtes-vous monsieur Martin.

Je suis un aventurier,
détective, et j'écris des textes de temps en temps pour
un recueil ou bien pour les journaux du pays.

Et avez-vous une carte de détective monsieur Martin.

Oui voilà commissaire.

Agence de Détective Maryse Kelly.

 Dielorelei 05 mai 2008 Envoie un message √† Dielorelei Voir le profil de Dielorelei
-Vous me paraissez bien jeune pour être détective, car vous m'avez dit avoir 19 ans, dit le commissaire, mais je vois que c'est Mme Maryse Kelly qui vous emploie. Une parente à vous?
-C'est ma tante, répondis-je, et elle me confie quelques petites missions de temps à autre.
Mais pour en revenir à notre inconnue, commissaire, je crois qu'il serait bon que je retourne sur les lieux où j'ai retrouvé la jeune fille. Au fait, vous ne vous souvenez toujours pas de votre nom? demandais en m'adressant à elle.
-Mon prénom, seulement, Alice, car c'est un prénom qui me semble très familier. Mais on m'a dit, quand j'étais dans la soucoupe volante, que les souvenirs reviendraient peu à peu.
-Eh bien, Alice, et avec votre accord, Monsieur le commissaire, nous allons retourner dans le parc, et ensuite, je vous ramènerai ici pour que l'on trouve une solution en ce qui vous concerne.
Nous primes provisoirement congé du commissaire et retournâmes à l'endroit où j'avais trouvé Alice. Nous dûmes réescalader la grille, et arrivés près du buisson, je cherchais d'éventuelles traces d'herbe brûlée, attestant qu'une soucoupe était passée par là.
Je scrutais le sol quand tout à coup, j'entendis une galopade qui m'était familière.
Je me retournais et vis arriver un chien qui courrait comme un fou dans ma direction:
-Milou! m'écriais-je, c'est bien toi, mon chien?
L'animal me sauta dessus en bondissant de joie, et je n'en crus pas mes oreilles quand je l'entendis me dire:
-Oui, c'est moi, Milou, tu en as mis du temps pour me retrouver! et encore, j'ai fait les trois quarts du travail!
-Mais...Mais...C'est toi qui parles? Il parle, maintenant, dis-je à Alice que la chose ne semblait pas intriguer outre mesure.
-Je parle depuis que cette fichue soucoupe m'a enlevé, ficelé sur une table et endormi! bougonna Milou. Tu parles d'une randonnée! Ça m'apprendra à vouloir faire un tour tout seul!
-Raconte moi tout, Milou! qui t'as enlevé?
-Ces indigènes de Yarwooz quelque chose, tiens! Je farfouillais dans les buissons car j'avais senti une odeur bien attirante, mafoi, quand un monstre d'acier s'est approché venant des airs et hop! aspiré, le Milou!
Et ensuite, des voix qui me demandaient de rester tranquille, parce que, hein, moi je me débattais, puis un petit somme et vlan, me revoilà doté de la parole, car il paraît que, toujours selon les indigènes, je n'étais pas au top de mes capacité, vu mon intelligence, il ne me manquait que la parole, et voilà, Milou, le top du chien! Je cause, maintenant!
Je m'assis au pied d'un arbre. J'étais bien, affublé de deux créatures qui avaient fait la rencontre d'extra-terrestres qui se permettaient de modifier ce que notre Mère Nature avait programmé! Je me demandai ce que les visiteurs de l'autre galaxie avaient jugé bon de modifier chez Alice.
Je n'allais pas tarder à le découvrir, quand Alice me dit:
-Il faudrait partir d'ici, le gardien du parc fait sa ronde!
-Mais il n'y a personne, dis-je, que toi, Alice (j'avais décidé de la tutoyer, vu que nous vivions quand même une aventure extraordinaire en commun!) et Milou!
-Si, je t'assure, il vient de rentrer par la porte Ouest!
-Et tu as entendu ça d'ici? tu te moques de moi!
-Mais non, je t'assure, il faut s'en aller!
-Elle a raison, intervint Milou, j'entends aussi un bruit de pas dans le lointain, allez, faut pas s'éterniser ici, décampons!
Complètement dépassé par les évènements, je les suivis et nous refîmes le chemin en sens inverse, Milou gambadant joyeusement sur nos talons.
Une fille qui entendait presque les ultra-sons, un chien doué de parole, mais je rêvais, ou quoi?
En attendant, dis-je quand nous fûmes de l'autre côté de la barrière, pas question pour vous deux de montrer à quiconque vos nouvelles capacités, sinon, je vous dis pas le pataquès!
-Ouais, fis Milou, c'est toi le chef, je serais muet, et Alice sera sourde!

 Martin 05 mai 2008 Envoie un message √† Martin Voir le profil de Martin
Très bien Milou on va faire ce que tu viens de dire.

Dis Martin.

Oui Milou qui parle comme les humains.

Est-ce que tu vas dire à Maggie, ou à tante Maryse et les autres membres de la famille que j'ai la parole.

Non Milou nous ne dirons pas à quiconque que tu parles comme moi.

Et cette fille Alice que vas-tu faire d'elle, nous ne pouvons pas la laisser traîner dans les rue de cette ville.

Comme elle se rappelle de son nom cette Alice, nous ne pouvons la ramener chez nous Milou parce que papa et maman me demanderaient ceci.

Qui est-elle cette fille.

Comment s'appelle-t-elle.

Est-ce qu'elle se drogue,

Est-elle en fugue.

Va-t-elle à l'école.

A-t-elle un chum.

Où habite-t-elle cette fille mon garçon.

Dis Milou, tu n'as pas une idée pour cette Alice.

Nous pourrions l'amener chez Maggie qui fait de très bon et délicieux petits pains aux saucissons à manger en attendant que toute sa mémoire revienne et comme ca elle pourrait retourner chez ses parents.

Ou nous pourrions l'amener à l'agence de Détective de tante Maryse où il y a une chambre à coucher, une cuisinette où elle pourrait habiter le temps que sa mémoire revienne.

Ton idée me plait Martin mais que va dire tante Maryse si nous lui emmenions cette jeune demoiselle qui s'appelle Alice.

 Martin 05 mai 2008 Envoie un message √† Martin Voir le profil de Martin
Elle lui poserait des questions sur ta copine Alice cette tante Maryse.

Oui tu as raison Milou nous ne pouvons pas l'amenez-là à l'agence de détective Maryse Kelly.

Dites Martin et Milou est-ce que je peux parler j'ai mon opinion à dire.

Vas-y Milou et moi nous t'écoutons, où veux-tu habiter en attendant que toute ta mémoire revienne Alice.

Je voudrais allez habiter chez tes parents Martin.

Et qu'est-ce que je vais leur dire à mes parents Alice.

Tu me laisseras parler à tes parents et je leur dirai ceci.

Pour leur quoi, Alice disait Milou.

Je pourrais leur dire ceci.

Bonsoir monsieur et madame,
je me présente,
je suis Alice,
la blonde de votre fils et nous nous sommes rencontrer sur la rivière quand votre fils et son chien Milou se promenait sur la glace et que nous allons habiter en appartement pendant que moi je vais continuer d'allez à mes études et que Martin et son chien Milou continuerait à faire des enquêtes que votre tante Maryse lui demande de faire de temps en temps.

Que pensez-vous de mon idée les amis.

Ton idée me plait Alice mais comme je les connais ils refuseraient que j'aille habiter en appartement avec toi et Milou pendant que je vais continuer à faire des enquêtes pour tante Maryse et toi continuer tes études.

Mais que vas-tu leur dire à tes parents, Martin.

Ceci Alice.

Papa,
maman,
je vous présente Alice,
elle n'a plus de place où habiter parce ce que sa mère et son père la chicanais tout le temps parce ce que tu rentrait chez toi très tard en soirée parce ce que tu étudiais dans une discothèque où il y avait de la danse,
des tournoi de pichenotte,
de poche et de fléchette,
et que tu prenais un petit verre de vin quand tu y allais à tous les soir.

Que penses-tu de mon idée alice.

ca me plait ce que tu viens de dire Martin mais faut pas leur dire que tu m'a rencontrer dans un parc et que j'ai été kidnapper par des extra-terrestres ainsi que ton chien Milou.

Je ne leur dirai pas que tu as été kidnapper par des extra-terrestre dans un parc Alice ainsi que toi mon vieux Milou.

Très bien allons-y chez toi Martin.

Et nos amis se rendaient chez les parents de Martin où Alice va habiter en attendant de retrouver toute sa mémoire et continuer ses études au collège.


 Martin 07 mai 2008 Envoie un message √† Martin Voir le profil de Martin
Papa,
maman,
me revoilà et j'ai retrouver mon
chien Milou.

Êtes-vous couché,
où bien vous êtes en train de faire de la peinture
où danser dans le sous-sol demanda Martin.

Répondez-moi.






Attention: Tu n'es pas identifié, seuls les auteurs peuvent participer.
Je veux m'inscrire maintenant.
Je suis déjà membre, je peux m'identifier en haut de la page.



Histoire Classique   Favoris   Geolocalisation   Podcast   FluxRss   Twitter
Bon à savoir:

La Fuite de Milou est classée dans le genre Science-fiction.

Commencée par Martin,
le 22 avril 2008. L'histoire est composée de 277 participations.

aucun commentaire
6600 lectures

  • 9 Auteurs:
Martin
Martin 245
Hermine
Hermine 15
Dielorelei
Dielorelei 5
Grandmoufti
Grandmoufti 5
Clothilde
Clothilde 3
Slartibartfast
Slartibartfast 1
Enrico
Enrico 1
Caco
Caco 1
Anakin
Anakin 1

  • Currently 1.79/5

Note: 1.8/5 (14 votants)

  • Du m√™me auteur:

L'Orient Express
  Aventure

Les aventures de Pénélope
  Aventure

Le gratte-ciel
  Fans Fictions