","$smiley"); $smiley = str_replace(":-)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(tss)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(close)","","$smiley"); $smiley = str_replace(":p","","$smiley"); $smiley = str_replace(":-p","","$smiley"); $smiley = str_replace(":o","","$smiley"); $smiley = str_replace(":-o","","$smiley"); $smiley = str_replace("lol","","$smiley"); $smiley = str_replace("(pascontent)","","$smiley"); $smiley = str_replace(":#","","$smiley"); $smiley = str_replace(":-#","","$smiley"); $smiley = str_replace(":~.","","$smiley"); $smiley = str_replace("8)","","$smiley"); $smiley = str_replace("8-)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(fleche)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(coeur)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(!)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(?)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(nuke)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(ninja)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(euh)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(wako)","","$smiley"); $smiley = str_replace(":(","","$smiley"); $smiley = str_replace(":-(","","$smiley"); $smiley = str_replace("(namour)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(rolleyes)","","$smiley"); $smiley = str_replace(":D","","$smiley"); $smiley = str_replace(":-D","","$smiley"); $smiley = str_replace(";)","","$smiley"); $smiley = str_replace(";-)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(siffle)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(mad)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(hum)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(bizoo)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(gateau)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(photo)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(bierre)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(inginf)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(fleures)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(i)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(kdo)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(lune)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(chat)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(note)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(rose)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(rosefanee)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(rougir)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(honteux)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(larme)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(fiou)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(mouton)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(huh)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(chien)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(innocent)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(zzz)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(trefle)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(aveugle)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(bierre)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(zorro)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(shuriken)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(magie)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(pirate)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(lune)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(diable)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(noel)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(alien)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(angel)","","$smiley"); return $smiley; } ?> Ode à la frite « Poésie

Ode à la frite
Ode à la frite
Ode à la frite




 Page 1 sur 1
Participations 1 √† 4 sur 4  <<  >> 


 Grandmoufti 16 juin 2009 à 22:05 Envoie un message √† Grandmoufti Voir le profil de Grandmoufti
La frite quand elle est bien cuite
n'est pas trop grasse
Mais si on les fait par huit
Elles seront trop peu hélas.

Quand on a goûté à la frite
plus jamais on ne s'en passe
il faut surtout faire vite
Pour s'en mettre plein la calebasse

Devant une bonne frite
La vie est bien plus belle
Si on les mange plus vite
On peut s'en mettre à la pelle

Quand on voit que quelqu'un hésite
A vider sa coupelle
On peut lui prendre ses frites
Sans le menacer d'un scalpel

Raymond Van der glück
Poète belge

 Clothilde 11 octobre 2009 à 01:38 Envoie un message √† Clothilde Voir le profil de Clothilde
Si la frite est seule,
Elle te fait la gueule,
Avec une fricandelle ou un cervelas
Tu te régaleras.

Enfourchée dans un cornet de papier,
Elle te réchauffera les mains, le nez,
Te brûlera peut-être les lèvres,
Tu les plongeras dans la mayonnaise,

Mange-les lentement
Déguste en les savourant,
Les doigts bien gras tu auras,
Et jusqu'au fond du cornet tu iras !


Les frites que l'on mange en cornet ,
Pour le plaisir , sans avoir faim,
Assis bien à l'aise sur un banc vert ,
En regardant passer les trains!

 Pierrette 25 octobre 2009 à 19:21 Envoie un message √† Pierrette Voir le profil de Pierrette
Dans le ciel gris de notre pays, des volutes de fumée
Transportent, à dix lieues à la ronde, ton odeur savoureuse !!

Tu crépites dans la graisse brûlante...
Puis tu sautes encore et encore... Sur la pelle
Du friturier.

Tu aimes le cervelas moutarde, parfumé à l'ail, l'hamburger sur son lit d'oignons et la fricadelle tomates.
Tu te fais agrémenter de nombreuses sauces :
mayonnaise, tartare, pickles ...

Capricieuse, tu demandes à la bière blanche ou blonde d'être ta principale alliée !!

Tu titilles les narines et tu flattes les papilles des habitants du plat pays, de Bruxelles et de notre douce Wallonie.

Riches ou pauvres, nous te dégustons, badigeonnée de sel.
Dans des cornets en carton ou dans des assiettes en porcelaine.

Tu es le régal des petits et des grands.

Nous te mangeons aussi à l'étranger, mais jamais nous ne trouvons la saveur que tu as chez nous !!

Maintenant ça suffit, j'ai suffisamment flatté ton ego
Et tu auras deviné que je suis belge « une fois !! »

 Pierrette 14 décembre 2010 à 18:43 Envoie un message √† Pierrette Voir le profil de Pierrette
Musique d'ambiance, lampions et guirlandes sont à la hauteur de cette merveilleuse fête de Noël. Les vitrines des magasins sont bien fournies...Cette année encore, Il y aura beaucoup de cadeaux sous le sapin!
Je me mets à rêver, moi qui ne rêve plus jamais.
La neige a recouvert la cité de son grand manteau...
Chouette ! Nous avons un Noël blanc.
Je relève le col de mon vieux pardessus gris et j'enfonce mon chapeau en feutrine noir sur la tête. Mes souliers sont troués et mes pieds trempés.
Ma bouteille de pinard est vide... Je tremble... Je suis paumé.
Une odeur d'écaillers titille mes narines ... Mon estomac crie famine...
Près d'un banc, Je dépose un grand mouchoir rouge.
C'est beau rouge sur fond blanc.
D'un geste de la main, je balaie la neige de la banquette. Mon chien Cacao et moi, nous nous asseyons tout l'un contre l'autre.
Je dis aux passants:
« Joyeux Noël, une petite pièce pour manger ».
Certains feignent ne pas me voir...
Je dérange... la misère dérange...
Dans la lueur du réverbère, j'aperçois les beaux yeux ronds de Cacao qui me contemplent avec tendresse... Je passe la main dans son épaisse toison et je ressens, sous mes doigts, sa chaleur vivifiante.
J'ai froid... Très froid... Mes membres sont endoloris et j'ai l'impression d'avoir la barbe gelée.
je prends, petit à petit, l'aspect d'un bonhomme de neige....
Subitement, je m'adresse à Cacao, comme on s'adresse à un pote, et je lui dis : « Lorsque que nous aurons suffisamment d'argent, nous irons manger des frites et des fricadelles chez Frida ».

Cette vieille baraque à frites est un refuge chaleureux. Il y fait chaud... Frida est gentille... toujours de bonne humeur.
Les frites crépitent dans la graisse..., les cervelas répandent leur bonne odeur d'ail... et les pots : de sauces mayonnaises, andalouse, tartare et pickles, vous donnent l'eau à la bouche.

J'oublie : homards, scampis, coquilles Saint Jacques , rôti de dinde et buche de buche de Noël.

« Awel! Flipke, je t'avais pas reconnu avec ton grand chapeau. Maintenant t'es encore une fois dehors par un temps pareil. »
Je lui souris...
Je commande un grand sachet de frite avec fricadelles et beaucoup de sauce mayonnaise pour moi et une portion avec cervelas pour Cacao.
Les cornets sont bien remplis... et Les frites dégoulinent de mayonnaise.
« C'est mon cadeau de Noël, Chouke », me dit Frida en me tendant les paquets de frites.
Je trouve les fricadelles délicieuses et les frites croustillantes à souhait.
Quel régal !
Avant de m'en aller, j'achète des cannettes de bière « Jupiler »...
« Satanée bouteille ! »
La valse des flocons est féérique, Frida à été gentille... Cacao est rassasié... Je suis heureux...
Alors, je dis à voix haute : « Joyeux Noël !!! ».







Attention: Tu n'es pas identifié, seuls les auteurs peuvent participer.
Je veux m'inscrire maintenant.
Je suis déjà membre, je peux m'identifier en haut de la page.



Histoire Classique   Favoris   Geolocalisation   Podcast   FluxRss   Twitter
Bon à savoir:

Ode à la frite est class√©e dans le genre Poésie.

Commencée par Grandmoufti,
le 16 juin 2009. L'histoire est composée de 4 participations.

1 commentaire
2324 lectures

  • 3 Auteurs:
Pierrette
Pierrette 2
Clothilde
Clothilde 1
Grandmoufti
Grandmoufti 1

  • Currently 3.29/5

Note: 3.3/5 (7 votants)

  • Du m√™me auteur:

Grilmout et le mystère des cornouailles
  Fantasy

Le cassoulet
  Poésie