","$smiley"); $smiley = str_replace(":-)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(tss)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(close)","","$smiley"); $smiley = str_replace(":p","","$smiley"); $smiley = str_replace(":-p","","$smiley"); $smiley = str_replace(":o","","$smiley"); $smiley = str_replace(":-o","","$smiley"); $smiley = str_replace("lol","","$smiley"); $smiley = str_replace("(pascontent)","","$smiley"); $smiley = str_replace(":#","","$smiley"); $smiley = str_replace(":-#","","$smiley"); $smiley = str_replace(":~.","","$smiley"); $smiley = str_replace("8)","","$smiley"); $smiley = str_replace("8-)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(fleche)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(coeur)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(!)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(?)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(nuke)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(ninja)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(euh)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(wako)","","$smiley"); $smiley = str_replace(":(","","$smiley"); $smiley = str_replace(":-(","","$smiley"); $smiley = str_replace("(namour)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(rolleyes)","","$smiley"); $smiley = str_replace(":D","","$smiley"); $smiley = str_replace(":-D","","$smiley"); $smiley = str_replace(";)","","$smiley"); $smiley = str_replace(";-)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(siffle)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(mad)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(hum)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(bizoo)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(gateau)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(photo)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(bierre)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(inginf)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(fleures)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(i)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(kdo)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(lune)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(chat)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(note)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(rose)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(rosefanee)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(rougir)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(honteux)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(larme)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(fiou)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(mouton)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(huh)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(chien)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(innocent)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(zzz)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(trefle)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(aveugle)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(bierre)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(zorro)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(shuriken)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(magie)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(pirate)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(lune)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(diable)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(noel)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(alien)","","$smiley"); $smiley = str_replace("(angel)","","$smiley"); return $smiley; } ?> Harry Potter et le tourbillon du temps « Fans Fictions

Harry Potter et le tourbillon du temps
Harry Potter et le tourbillon du temps
Et si Harry peut remonter le temps jusqu'à l'époque tragique de la mort de ses parents...




 Page 2 sur 2
Participations 21 √† 35 sur 35  <<  >> 


 Tom 10 mars 2006 Envoie un message √† Tom Voir le profil de Tom
-Jeune fille qu'as-tu autour du cou. dit Mme Weasley d'un ton sévère.
-Ha..., répondit Hermione, c'est un simple collier.
Mais Hermione n'eut pas assez de temps pour rentrer le retourneur dans son chandail que Mme Weasley s'en empara.
-Où as-tu eu ça, hurla Mme Weasley, je vais appeler le Ministère si je n'ai pas de réponse d'ici cinq secondes!
Hermione tremblait de tout son corps elle jeta un coup d'oeil à Harry qui était trop occupé à contempler sa mère pour aider Hermione. Alors Hermione se décida.
-Je m'appele Hermione Granger voici mes amis Harry Potter et Ron Weasley. Oui madame j'ai bien dit Harry Potter et Ron Weasley. Nous venons du futur et nous sommes venus sauver Lily de Voldemort, et nous l'avons emmenez ici en transplanant. Mme Weasley grimaça :

-O.K. répondit Mme Weasley, à tous les trois, je vous donne trois secondes pour me donner le retourneur et partir en me promettant que vous ne remettrez plus jamais les pieds dans ma demeure. Est-ce que je me fais bien comprendre!
Hermione donna le retourneur sans hésitation et les trois amis sortirent du terrier à toute vitesse....

 Anakin 14 mars 2006 Envoie un message √† Anakin Voir le profil de Anakin
-Pourquoi as-tu donné le retourneur de temps à ma mère ? s'écria Ron une fois dehors. Comment on va faire pour retourner chez nous maintenant ?
-On va trouver une solution. Maintenant qu'on a sauvé Lily et bébé Harry, nos vies en seront affectées. Tu vivras certainement avec ta mère Harry... Harry ?
Harry repensait à ce qu'il avait vu, et se surprit même à s'envier lui-même dans les bras de sa mère.
-Oui, certainement, c'est formidable, enfin plus de Dudley, dit-il sans conviction.
Tout était passé si vite. Des flash de lui, de sa mère, et de son père mort, lui revenaient par intermittence dans son esprit.
-Harry, mais tu te rends compte que notre présent va charger ? Voldemort règne certainement sur le monde puisqu'il a gardé tous ses pouvoirs, reprit Hermione.
Alors qu'ils se dirigeaient vers la sortie du domaine Weasley, Lily Potter vint à leur rencontre.
-"Attendez" cria-t-elle, et tous trois se retournèrent....

 Tom 15 mars 2006 Envoie un message √† Tom Voir le profil de Tom
-Je ne sais pas ce qu'il se passe, dit Lily, mais il y a quelque chose en moi qui me dit de vous croire. Quand je te vois surtout, rajouta-t-elle en s'adressant à Harry.
Le visage d'Harry s'illumina, c'était la première fois que sa mère lui parlait en personne.
-Mme Potter voulez-vous essayer de convaincre ma mère que nous disions vrai s'il vous plaît? demanda Ron.
-Ta mère, s'écria Mme Weasley qui arriva, comment oses-tu ? Peut-être bien que tu me ressembles mais qui me dit que tu n'as pas pris du Polynectar pour ressembler à quelqu'un de ma famille....

 Azertyuiop 18 mars 2006 Envoie un message √† Azertyuiop Voir le profil de Azertyuiop
-J'ai une preuve, répondit subitement Ron, je sais que votre prochain enfant sera une fille et que vous l'appellerez Ginny !
-Comment peux-tu ! s'époumona Mme Weasley.
-Mais elle ne peut pas savoir, chuchota Hermione, Ginny ne naitra que dans quelques année !
-Que dis-tu petite peste ! Je déteste qu'on chuchote derrière mon dos ! soupçonna la mère de Ron

 Sara 25 mars 2006
- Nous allons vous expliquer, répondit Hermione
- Je suis ton fils, Ronald Weasley, venu du futur et dans quelques années tu vas avoir une enfant nommée Ginny.
- Je n'ai pas de preuve de ce que vous avancez est vrai. Pourquoi devrais-je vous croire?
- Parce qu'on dit la vérité, répondit Harry
- Donnez-moi une preuve
- Je m'appelle Ronald Weasley, je suis un sorcier et à 11 ans je suis rentré à Poudlard. Fred et George ont ouvert une boutique de farces et attrapes. Mon père travaille pour le Ministère de la magie.
- Et moi je m'appelle Harry Potter. J'ai rencontré Ronald pour aller sur le chemin 9 3/4. Quand Voldemort a essayé de me tuer, il m'a fait cette cicatrice et il m'a transmis un peu de ses pouvoirs. Dans le futur, j'ai tué Voldemort mais il fallait que je revienne à ce moment-ci.
- Nous sommes revenus du passé pour empêcher la mort de Lily et James Potter enchaîna Hermione.
- Toutes ces dernières années ont été très difficiles pour Harry, surtout avec les Dursley. Il ne pouvait plus supporter de ne pas connaître ses parents. Alors il voulait à tout prix empêcher leur assassinat, dit Ron.
Harry n'arrivait plus à parler tellement il avait les larmes aux yeux.
- Mme Weasley, moi, il y a quelque chose qui me dit de les croire. Je suis sûre qu'ils ne disent pas de mensonges, dit précipitamment Lily.
- Ce que vous dites me semble croyable mais j'ai un doute.

 Tom 25 mars 2006 Envoie un message √† Tom Voir le profil de Tom
-S'il vous plaît Mme Weasley, supplia Harry qui avait pu reprendre la parole, ma mère est en danger de mort et nous ne pourrions pas à nous trois éliminer Lord Voldemort, nous avons besoin d'aide.
-Je commence à vous croire, répondit Mme Weasley, mais je ne vois pas en quoi moi et Lily nous pouvons vous aider.
-Réunissez l'ordre dit Hermione.
-Qui t'a parlé de l'ordre, s'énerva Mme Weasley qui semblait détester Hermione depuis son arrivée, ceci est un secret que personne ne doit savoir....

 Moutinoir 04 juin 2006 Envoie un message √† Moutinoir Voir le profil de Moutinoir
- ...
- Mais bon, c'est une bonne idée ...
Mme Weasley contacta les membres de l'ordre et leur fit un compte rendu de la situation. Dumbledore, très étonné, voulut parler à Harry.
- Harry, tu te rends compte de ce que tu as fait ?
Harry ne put répondre. Revoir Dumbledore lui procurait une joie immense.
- Harry ?
- Je suis désolé professeur, mais c'est que ... dans mon futur ... vous êtes mort.
Harry baissa la tête.
- Ce n'est pas une raison de perdre tes moyens.
- En fait, dans mon futur, Voldemort aussi est mort. Et je voulais revoir mes parents alors ...
- Pour le bonheur de revoir tes parents, toute l'histoire des sorciers a changé Harry. Je te propose d'entrer dans l'ordre, toi qui connait si bien Voldemort ...
- Je ... d'accord.

 Grandmoufti 28 septembre 2007 Envoie un message √† Grandmoufti Voir le profil de Grandmoufti
Harry ne put refuser une telle proposition, depuis qu'il avait découvert l'Ordre, il avait toujours rêvé d'en faire partie.
Dumbledore, de son côté, sentait bien la gravité de la situation.
- Donc, si je résume, Harry, tu possèdes une cicatrice qui est due au Sortilège Impardonable "Avada kedavra", et tu prétends qu'elle t'a été infligée par le Seigneur des Ténèbres en personne.
- Oui professeur, c'est même vous qui m'avez expliqué son origine lors de mon arrivée à Poudlard.
- Harry, sais-tu que personne ne peut survivre à une telle attaque ?
- Professeur, je vous dit la vérité, s'exclama Harry, qui en avait plus qu'assez de n'être cru par personne.
- Du calme Harry, dit le professeur en le regardant par dessus ses lunettes, je te crois, mais par les temps qui courent, nous devons nous montrer très prudents. Montre-moi ta cicatrice, Harry.
Harry soupira, puis après un court instant, il leva sa mèche de cheveux.
A voir le regard inquiet de Dumbledore, il se retourna instinctivement vers Hermione qui se tenait à quelques mêtres, attablée avec Ron.
Hermione porta ses mains à son visage et cria :
- Harry, ta cicatrice....
Ron, qui avait trouvé quelque chose à grignotter resta bouche bée, et laissa tout tomber sur la table.
Ils venaient tous de comprendre ce qui était en train d'arriver.

 Anakin 02 octobre 2007 Envoie un message √† Anakin Voir le profil de Anakin
La cicatrice d'Harry avait en effet disparu. Le petit éclair n'était plus.
- Je ne vois rien, affima Dumbeldore
- Vous voyez !! Je vous l'avais dit que tous les trois mentent, s'exclama Mme Weasley. Ce sont des Vous-Savez-Qui.
- On ne s'énerve pas Molly. S'ils viennent du futur, cette "fameuse cicatrice" a dû s'évanouir car Voldemort ne l'a pas infligée à Harry en tuant Lily.
Les visages d'Harry, Hermione et Ron s'illuminèrent.
- Par contre, s'ils ne sont pas ceux qu'ils prétendent, et sont au service de Voldemort, nous devrons les éliminer.
- Nous avons toujours dit la vérité, commença Hermione. Posez-nous les questions que vous souhaitez pour connaitre notre véritable profil.
-Trés bien, mais si les réponses ne me conviennent pas, attendez-vous à en subir les conséquences, finit Dumbledore avant de réfléchir.

 Grandmoufti 11 octobre 2007 Envoie un message √† Grandmoufti Voir le profil de Grandmoufti
Dumbledore sentait bien que ces adolescents devant lui n'étaient pas des angemorts, il y avait trop de coïncidences : comme on lui a souvent répété, Harry était le portrait craché de son père, et en ce qui concerne Ron, il avait vraiment tout d'un Weasley....Il devait cependant arriver à le prouver aux autres membres de l'Ordre, qui attendaient sur le qui-vive.
- Allez-y Professeur, dit Harry sur un ton agacé, nous n'avons pas de temps à perdre.
- Bien Harry, je vais te poser deux questions, la première, tu ne pourras y répondre que si tu es un de mes proches, quand à la seconde, elle nous prouvera que ce que tu dis est bien vrai...
- Je suis prêt, dit Harry impatient.
- Harry, si tu me connais bien, tu dois savoir que je possède un animal de compagnie très peu commun, quel est son nom, et qu'est-ce qu'il a de particulier ?
- Facile, dirent nos trois amis en coeur.
- Harry poursuivit : Il s'appelle Fumseck, et c'est l'un des derniers Phénix.
Madame Weasley ne sut que dire, mais marmonna une phrase dans sa barbe qui ressemblait à "alors ça, ça ne prouve rien".
- En effet Harry, peu de gens connaissent son existence, mais pour rassurer tout le monde, je vais te poser la seconde question.
- Oui, parce que ça ne prouve rien ça, rajouta Molly d'un air dédaigneux.
- Harry, tu prétends que dans le futur tu as éliminé Tu-Sais-Qui. As-tu entendu parler de la prophétie au sujet de celui qui pourra combattre le Seigneur des Ténèbres ?
- Oui, elle disait que celui qui peut le combattre arrive, et qu'aucun des deux ne pourra vivre, tant que l'autre survit.
- Harry, s'exclama Dumbledore en le serrant contre lui, c'est donc bien toi.
- Cela ne prouve rien, réagit Madame Weasley agacée par tant de manières.
- Au contraire Molly, dit Dumbledore, seule une personne concernée par la prophétie peut la connaître.
- Mais vous n'êtes pas dedans dit Molly, comment savez-vous que ce qu'il dit est vrai ?
- Pour la simple et bonne raison que j'étais présent quand Sybille Trelawney à eu cette vision, dit Dumbledore en jetant un regard sérieux par-dessus ses lunettes en demi-lune.
- Alors tu es réellement le fils de James et Lilly, et toi alors tu es.....Ron.... mon fils.

 Anakin 03 novembre 2007 Envoie un message √† Anakin Voir le profil de Anakin
- Oui, c'est bien moi. Ca fait drôle aussi pour moi de vous voir tous à cette époque.
- Très bien ! repris Dumbledore d'un ton certain. Maintenant, il faudrait que je vous renvoie chez vous...
- Mais je croyais que.... commença Harry
- Les questions ont prouvées que vous ne mentiez pas. La logique voudrait que je vous renvoie dans votre époque. Malheureusement, le cours du temps a changé. Voldemort n'est donc plus mort à votre époque et risquerait de vous tuer dès votre retour. Il faut donc l'éliminer avant de vous ramener.
- Mais Dumbledore, vous ne pouvez pas faire entrer des enfants dans l'ordre, ils sont beaucoup trop jeune, répliqua Molly, qui s'était maintenant pris d'affection pour Ron.
- Ce sont les seuls à avoir déjà vaincu le Seigneur des Ténébres. Eux seuls peuvent nous aider afin de l'éliminer lui et ses Mangemorts.

 Sweetythecat 04 novembre 2007 Envoie un message √† Sweetythecat Voir le profil de Sweetythecat
- D'ailleurs, comment avez-vous fait ? demanda Mme Weasley en posant des yeux pleins de fierté sur Ron.
- Oh, ne vous méprenez pas, Mme Weasley, Ron n'a pas servi à grand chose, dit Hermione pour taquiner Ron.
- Mais de quoi je me mêle, ma petite ? répliqua Mme Weasley. Et d'abord, toi, à quoi as-tu servi ? Tu ne m'as pas l'air très maligne...
- Vous vous faites de fausses idées... Je disais juste ça pour plaisanter...
- Elle l'est, dit Dumbledore en regardant Hermione.
- Elle est quoi ? firent Harry et Ron d'une même voix.
- Elle est maligne.
- Excusez-moi ? demanda Mme Weasley.
Tout le monde le regardait à présent.
- Comment le savez-vous? demanda Hermione d'une petite voix.
Mais avant que Dumbledore ait pu donner une réponse, ils entendirent un cri suivi de pleurs : le petit Harry, s'était mis en colère et Ron, toujours couvert de lait et probablement effrayé par le hurlement de son futur meilleur ami, s'était mis à sangloter.
- Excusez-moi, dit Lily. Il n'est pas vraiment habitué à ce qu'on ne lui accorde pas d'attention...
Elle le serra dans ses bras et se mit à le bercer. Il finit par arrêter de crier. Harry n'en croyait pas ses yeux : était-il vraiment comme ça avant la mort de ses parents ? Capricieux et colérique ? Cela signifiait-il qu'il n'aurait pas du tout le même caractère en grandissant et qu'il ne sera même pas ami avec Ron et Hermione ? Cette dernière le regardait et il eut l'impression qu'elle avait compris ce qui se passait dans sa tête.
- Je t'avais prévenu, marmonna-t-elle.
- De quoi parlez-vous ? demanda Ron d'un ton soupçonneux.
- Il faut que nous nous mettions en route, coupa Dumbledore.
- Où allons-nous ? demanda Lily, toujours en berçant le petit Harry qui s'était déjà endormi.
- Oh, vous n'allez nulle part, répliqua Dumbledore. Vous venez d'échapper à la mort et si vous ou votre fils vous mettez à nouveau en danger, le Harry du futur ne serait peut-être pas là.
- Mais que me racontez-vous ? Il faut que je fasse quelque chose, vous aurez besoin de moi. Je laisserai Harry ici.
- Et d'ailleurs, dit Ron, Harry a survécu, ou survivra, ou aurait survécu, enfin, vous voyez ce que je veux dire.
- Mais pas toi, dit Harry en s'adressant à sa mère.
Il n'avait pas parlé depuis longtemps et fit sursauter les autres. La mère et le fils se regardèrent pendant un bon moment. Harry profitait enfin de la présence de la personne qui comptait maintenant le plus à ses yeux, la personne qui avait donné sa vie pour sauver la sienne, et dont l'amour était si puissant qu'il avait réussi à vaincre le sortilège de la Mort lancé par le plus grand mage noir de tous les temps.
- Hum hum, dit la voix d'un homme.
Tout le monde se retourna.
- Papa !!! dit le grand Ron en se précipitant dans les bras de M. Weasley, car il ne l'avait pas vu depuis qu'un Mangemort l'avait tué avant la chute de Voldemort [ pas de panique !! je ne sais pas si ça s'est vraiment passé dans le tome 7, je ne l'ai pas fini ]. M. Weasley se dégagea des bras de Ron et le regarda avec stupéfaxion. Il n'était pas très différent du Arthur Weasley qu'avait connu Harry. Seuls ses cheveux avaient changé car son front n'était pas dégarni. Il avait presque autant de rides qu'avant sa mort, mais Harry savait qu'elles étaient dues à la guerre dans laquelle le monde de la magie était impliqué.
M. Weasley leva les yeux, délaissant pour un moment le garçon dont il ne savait rien qui s'était jeté sur lui et l'avait appelé "papa".
- Lily ? Dieu merci, toi et Harry, vous vous en êtes sortis ! Mais que faites-vous ici ? Etes-vous au courant que...
Pour la première fois, Lily Potter sembla se rendre compte que son mari l'avait quittée à jamais. Elle se mit à sangloter et réveilla le petit Harry, qui pleura à son tour.
- Lily, je suis désolé, dit Dumbledore, mais il faut que nous nous en allions.
- Quelqu'un pourrait m'expliquer ce qui se passe ? Que faites-vous tous ici ? Et surtout, qui est ce jeune homme qui s'est jeté sur moi ? A-t-il été frappé par un sortilège de confusion ou est-il naturellement dérangé ? Et qui sont ces deux autres, ajouta-t-il en pointant Harry et Hermione du doigt.
Il se figea en regardant Harry.
- Mais que...?
Harry comprit qu'il était frappé par la ressemblance entre Harry et son père.
- Arthur, je suis vraiment désolé mais nous devons prendre congé. Molly et Lily t'expliqueront tout. Plutôt Molly, ajouta-t-il en voyant Lily qui continuait de sangloter.
Harry fit un mouvement vers elle.
- Non, Harry, je comprends mais tu auras tout le temps plus tard. Allons-y, il ne faut pas trainer.
- Où allons-nous ? demanda Hermione.
- Chez Sirius Black. Il faut le sauver, malgré ce qu'il a fait.
- Non, Albus, dit Lily. Ce n'était pas lui. Sirius n'était pas le Gardien du Secret.
- C'était Queudver, dit Harry.

 Tom 28 décembre 2007 Envoie un message √† Tom Voir le profil de Tom
- Oui, répondit Lily.
- Comment Queudver aurait pu faire ça, demanda Dumbledore surpris.
- Parce que c'est un lâche !!!, répondit Harry, et après avoir détruit Vous-Savez Qui je réglerai personnellement son cas !!
- Bon cessons de discuter et allons-y, s'exclama Ron.

 Anakin 03 septembre 2008 à 22:25 Envoie un message √† Anakin Voir le profil de Anakin
Harry, Hermione, Ron et le un-peu-plus-jeune-Dumbledore se mirent en route pour chercher Sirius, afin qu'il les aide dans la longue bataille qui allait commencer.
Toutes les aides sont les bienvenues dans de pareilles circonstances.
Arrivés au square Grimmaurd, Dumbledore confia à Sirius la tâche de garder les enfants, le temps qu'il trouve Peter, et qu'il élabore un plan de bataille.
La fin de la grande guerre magique était proche, mais qui serait le vainqueur ?

 Moutinoir 14 mai 2010 à 08:16 Envoie un message √† Moutinoir Voir le profil de Moutinoir
Hermione, Ron et Harry était tout trois assis dans la cuisine du parrain de ce dernier. Ils attendaient le retour de Sirius en regardant autour d'eux avec mélancolie.
- Je pensais ne jamais pouvoir retourner dans cet endroit, dit Harry en souriant doucement.
Il se leva et caressa les meubles en bois ancien en marchant lentement, comme s'il voulait imprégner son corps de l'ambiance de cette pièce.
Sirius était revenu mais personne ne s'en était rendu compte. Il était appuyé contre le montant de la porte et regardait son neveu. Il n'avait pas parlé depuis l'arrivée des trois amis. Trop d'informations lui avaient été délivrées en même temps : la mort de son meilleur ami, la trahison de Queudver, l'arrivée du nouveau Harry ... Tout se mélangeait dans sa tête et il souffrait énormément.
- Harry ... j'aimerais te parler, commença-t-il, tu peux venir quelques instants, s'il te plait ?
Harry ne répondit pas et plongea son regard dans celui de son parrain, puis le suivit en dehors de la cuisine. Les deux hommes arrivèrent silencieusement à la salle à manger en ayant pris garde de ne pas faire hurler le tableau du couloir. Ils s'assirent dans un canapé et Harry raconta tout ce qu'il savait.
- ... tu ressembles énormément à James, et je ne parle pas uniquement de ton physique. Tu ne l'a pas connu mais ton courage est aussi grand que le sien... Bref allons retrouver les autres; il est temps d'agir maintenant que j'en sais assez pour savoir quoi faire.
Ron et Hermione commençaient à s'impatienter. Cela faisait 45 minutes que Harry était parti.
- Ah, Harry ! Te revoilà enfin, s'exclama Hermione, de quoi avez-vous...
Soudain Albus entra en trombe dans la maison, l'air inquiet.
- Sirius, vient avec moi tout de suite, ordonna Dumbledore, il faut protéger le jeune Londubat. Remus a réussit à attraper Queudver juste après qu'il ait conseillé à Voldemort d'aller attaquer ce bébé. Ce rat voulait sauver sa peau, il est impardonnable! Mais nous traiterons son cas plus tard. Allons rejoindre les autres, il faut faire vite !





Attention: Tu n'es pas identifié, seuls les auteurs peuvent participer.
Je veux m'inscrire maintenant.
Je suis déjà membre, je peux m'identifier en haut de la page.



Histoire Classique   Favoris   Geolocalisation   Podcast   FluxRss   Twitter
Bon à savoir:

Harry Potter et le tourbillon du temps est classée dans le genre Fans Fictions.

Commencée par Nono,
le 02 janvier 2006. L'histoire est composée de 35 participations.

12 commentaires
3988 lectures

  • 13 Auteurs:
Anakin
Anakin 7
Tom
Tom 5
Blueorchid
Blueorchid 5
Evertkhorus
Evertkhorus 5
Grandmoufti
Grandmoufti 2
Frankie
Frankie 2
Moutinoir
Moutinoir 2
Nono
Nono 2
Azertyuiop
Azertyuiop 1
Trinity
Trinity 1
Sweetythecat
Sweetythecat 1
Krysta
Krysta 1

  • Currently 4.00/5

Note: 4.0/5 (5 votants)

  • Du m√™me auteur:

Harry Papeur, le plastique c'est fantastique
  Humour

Ponctualité
  Policier

Extras-terrestres, complots...
  Science-fiction